lundi 31 août 2015

En cas de chute d'astéroïde!!?

------
Le chef de la Nasa, Charles Bolden, met en garde les Etats-Unis sur une éventuelle collision d'un astéroïde avec la terre et conseille aux Américains de "prier" si tel est le cas.
"D'après les informations dont nous disposons, nous ne savons pas si un astéroïde menace la population des Etats-Unis. Mais si cela doit arriver dans les trois prochaines semaines, priez ! " Non, ce n'est pas une plaisanterie mais la déclaration de Charles Bolden, le chef de la Nasa, qui participait à une audition du comité des Sciences au Congrès américain ce mardi.
Si le discours de cet ancien astronaute est aussi alarmiste, c'est que plusieurs événements ont de quoi inquiéter les scientifiques, qui ne peuvent pas toujours identifier les menaces d'astéroïde. C'était le cas il y a quelques jours, quand un astéroïde a frolé à 27.680 kilomètres de la terre. Même chose, le 15 février dernier, quand une météorite a explosé dans les airs au-dessus de la Russie.
"La météorite qui a frappé la Russie a été estimée à 17 mètres de diamètre et n'a pas du tout été repérée, explique le président du comité des sciences, de l'espace et de la technologie, Lamar Smith. Et plus ils sont petits, plus ils sont difficiles à repérer, poursuit-il. 
Pourtant, ils sont assez gros pour mettre en danger la vie de la population", fait savoir le scientifique. Et pour preuve : cette même météorite, qui a  blessé près de 1200 personnes et causé près de 33 millions de dollars de dégâts, était 20 fois plus puissante que l'explosion d'une bombe atomique, rapporte le comité des Sciences dans un communiqué. 
90% des menaces de collision non-identifiées
L'inquiétude réside essentiellement dans le fait qu'il est difficile de surveiller ces météorites. Certes, la Nasa suit environ 95% des plus grands objets volants passant près de la Terre et ayant un diamètre supérieur à 100 kilomètres. "Un astéroïde de cette taille pourrait vraisemblablement mettre fin à la civilisation", a indiqué aux députés à la même audience John Holdren, conseiller scientifique à la Maison blanche. En revanche, seuls 10% des 10.000 astéroïdes qui pourraient potentiellement détruire l'équivalent d'une ville sont observées. D'une taille de 50 mètres, ce genre d'objet tombe tous les 1000 ans sur la terre. En attendant, rendez-vous dans trois semaines!

Les meilleurs articles jamais écrits !