lundi 4 mai 2015

Le double vitrage, l'arme anti-froid et anti-bruit ?

------
Si le double vitrage est aujourd'hui la norme dans le cadre des constructions neuves et des rénovations, ce n'est pas un hasard ! Le double vitrage améliore en effet largement le confort thermique et phonique des logements.

Le double vitrage des fenêtres et des portes-fenêtres consiste en un bloc de deux vitres séparées par un « vide » faisant l'effet d'un tampon isolant entre l'extérieur et l'intérieur.

Le double vitrage a trois avantages majeurs : il réduit l’effet de paroi froide, il diminue les condensations et les déperditions thermiques à travers les fenêtres.

Les double-vitrages en construction neuve

Il existe quatre principaux types de double-vitrages sur le marché de la construction neuve :

   - Les doubles vitrages classiques : ce sont des fenêtres ou des porte-fenêtres présentant un vide d'air plus ou moins important selon les épaisseurs. Les plus courantes sont les 4/16/4, 4/14/4, 4/12/4 ou 4/6/4. Le premier et le dernier chiffre expriment les épaisseurs des vitres en millimètres. Le chiffre intercalaire exprime l'épaisseur de la couche d'air également en millimètres. Plus le vide d'air est large, plus le double vitrage est isolant. Comptez en moyenne 40% de déperdition de chaleur en moins par rapport à un vitrage simple pour une épaisseur commune de 4/12/4.

   - Les doubles vitrages à isolation renforcée (VIR) : ce sont des fenêtres ou des porte-fenêtres présentant l'une des vitres revêtue d'une fine couche d'oxydes métalliques permettant d'empêcher un transfert de chaleur vers l'extérieur. Le vide est rempli d'argon pour plus d'efficacité. Le gain par rapport à un double vitrage classique est de l'ordre de 30 à 50% en épaisseur 4/16/4.

   - Les doubles vitrages phoniques : ce sont des fenêtres ou des porte-fenêtres aux vitrages asymétriques (10/6/4, 10/10/4, 8/8/4, 4/10/6, 4/8/10). Dans ce cas, le vitrage extérieur est le plus épais pour une meilleure isolation phonique.
   - Les doubles vitrages retardateur d'effraction : ce sont des fenêtres ou des porte-fenêtres aux vitrages renforcés. Elles se présentent sous la forme de deux vitres extérieures collées par un film plastique, un vide d'air et une vitre intérieure (44,2/8/4 ou 44,2/12/4).

Les doubles vitrages en rénovation

Pour passer d'un simple vitrage à un double vitrage dans le cadre d'une rénovation, le plus simple est bien évidemment de faire changer entièrement ses fenêtres. Lorsque les dormants sont encore en bon état, deux techniques sont utilisées :

   - Le survitrage : cette technique consiste à poser sur la fenêtre existante une vitre supplémentaire grâce à des profilés particuliers. Le vide d'air se fait automatiquement lors de la pose. Trois types de systèmes de survitrages existent : les ouvrants, les démontables et les fixes. Cette technique est peu chère mais peu efficace.
   - Le double vitrage de rénovation : cette technique consiste à remplacer sur la fenêtre existante le simple vitrage par un double vitrage dit de « rénovation » fabriqué sur mesure en atelier et posé grâce à des profilés dans les feuillures existantes. Cette technique est efficace mais elle alourdit la fenêtre et doit donc être réalisée sur des dormants en très bon état.

Le saviez-vous ?

L'installation de double-vitrage donne droit à un crédit d'impôt de 25 % pour des habitations principales achevées depuis plus de deux ans et de 40 % pour un logement achevé avant le 1er janvier 1977, à condition que les équipements soient installés au plus tard le 31 décembre de la seconde année suivant l'acquisition du logement. Pour bénéficier du crédit d'impôt, les double-vitrages doivent être conformes à la norme du label Cekal.


Les meilleurs articles jamais écrits !